fermer

Equateur

La Centrale Sanitaire Suisse Romande ne peut agir sur le long terme que grâce à votre engagement et votre générosité. Engagez-vous à nos côtés afin de soutenir ce projet durant les prochaines années.

CHF
Sélectionnez la méthode de paiement
Information personnelle

Total du don : CHF 30

 

La Centrale Sanitaire Suisse Romande (CSSR) est engagée depuis 2016 en Equateur pour venir en aide aux victimes de la compagnie pétrolière Texaco (Chevron). La population touchée souffre de maladies de tous types : leucémies infantiles, cancers, malformations génétiques et avortements spontanés, entre autres. Avec l’aide de son partenaire local, la Clínica Ambiental, la CSSR commence un travail de longue haleine : diagnostic de la situation épidémiologique, prévention et accompagnement aux personnes souffrant de cancers.

Diagnostic de santé en Amazonie équatorienne dans les communautés affectées par les activités pétrolières

130% plus de cas de cancer en Amazonie équatorienne qu’au niveau national !

Entre 1964 et 1990, la compagnie pétrolière Texaco (Chevron) a développé un consortium pétrolier dans l’Amazonie équatorienne, utilisant des technologies et des pratiques nocives pour l’environnement et provoquant un désastre écologique et sanitaire. Pendant les années 60, Texaco a déversé des milliers de millions de litres d’eau polluée directement dans l’environnement.

La réparation de la zone est le principal objectif des communautés qui luttent judiciairement contre Chevron. Toutefois, l’espoir des populations faiblit et il devient urgent de proposer des solutions concrètes et qui apportent une amélioration des conditions de santé dans la zone affectée.

Objectif global :

Améliorer les conditions de santé de la population affectée par les activités pétrolières dans le nord de l’Amazonie d’Equateur.

Objectifs spécifiques :

  • Réaliser un diagnostic intégral pour identifier des actions de réparation de la santé
  • Renforcer les structures communautaires à travers des Comités de santé
  • Sensibiliser le grand public et mettre en place des activités de plaidoyer auprès des autorités

Activités :

  • Diagnostic des maladies, des causes de mortalité et des conditions d’accès aux soins
  • Cartographie des sources d’eau et des passifs environnementaux ; formation des enquêteurs
  • Création de comités de santé ; formation et suivi de ses membres; coordination avec des institutions alliées
  • Réalisation d’une vidéo de plaidoyer ; réunion avec les responsables politiques

En bref :

Indicateurs Données
Bénéficiaires par an Total : 11445 personnes
9000 personnes dépistées
2125 personnes sensibilisées
300 membres des comités de santé
20 représentants des autorités
Durée 2016-2017 (projet pilote)
Budget (pour 3 ans) 330 749 CHF
Domaines d’intervention Diagnostic, renforcement communautaire, sensibilisation, plaidoyer.

Contexte politique

A la tête du pays depuis janvier 2007, le président Correa a engagé l’Equateur dans un processus de profondes transformations sociales, économiques et politiques, appelé « révolution citoyenne ». Depuis la nouvelle Constitution de 2008, le pays connaît une période de stabilité qui lui permet l’élaboration de plans de développement, le rétablissement du rôle actif de l’État, la reconstruction des services publics et l’amélioration de l’accès à la santé et à l’éducation des plus démunis. La pauvreté a nettement reculé (de 44,6% en 2004 à 22,5 % de la population en 2014).

Contexte socio-économique

Malgré une importante croissance économique depuis 2000, l’économie reste confrontée à l’insuffisance des investissements privés et des dysfonctionnements du secteur public. Le développement du pays reste concentré sur la région andine, les revenus des hydrocarbures étant peu redistribués à l’échelle nationale. La pauvreté touche particulièrement les zones rurales et les populations indigènes.

Contexte sanitaire

Il est très difficile de trouver des données spécifiques sur la situation précise dans l’Amazonie équatorienne. Selon le Ministère de Santé Publique, il n’y a pas plus de 6 centres hospitaliers pour une zone qui couvre un tiers du territoire national. 69% des médecins qui travaillent dans cette région sont des médecins « ruraux », soit des jeunes médecins récemment diplômés et qui ont peu d’expérience. Les principaux problèmes de santé sont les cancers, les avortements spontanés et les problèmes dermatologiques, respiratoires et gastriques.

Des chiffres

Indicateur Équateur Suisse
Population totale 15.9 mio 8,2 mio
Espérance de vie à la naissance h/f 73 ans / 79 ans 81 ans / 85 ans
PIB/habitant $5968 $78432
Dépenses totales consacrées à la santé en % du PIB 7,5 11,5
Incidence de cancers diagnostiqués pour 100000 habitants (f/h) 135* / 126 324 / 454
Indice de développement humain 113/187 3/187

* L’incidence de cancers diagnostiqués est bien plus élevée dans la réalité, mais souvent la maladie n’est pas diagnostiquée dans les pays du Sud
Sources : Sources : OMS 2013 / Banque Mondiale 2014 / ONUSIDA 2014 / Unicef (2008-2012) / PNUD (2013) / Institut national des tumeurs de l’Equateur / OFS 2011

Clínica Ambiental

La Clínica Ambiental (Clinique Environnementale, ci-après CA) est une association qui travaille depuis 2008 à des actions de réparation dans les communautés affectées par les activités extractives et agro-industrielles.
La CA est un espace de formation, de réflexion et de recherche d’alternatives à la situation sanitaire vécue dans la région nord de l’Amazonie équatorienne. Elle se fonde sur une approche holistique qui recherche la santé dans les relations collectives et en lien avec son écosystème : la santé environnementale.

Témoignages

Images