L’aide de la CSS aux populations kurdes déplacées a pris la forme d’un appui à la formation d’auxiliaires de santé à travers la traduction de publications de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) traduites en deux langues locales (kurmanji et sorani). Trois bibliothèques mobiles pouvant contenir jusqu’à 200 ouvrages de référence dans le domaine de la santé publique ont été envoyées.