Kurdistan

L’aide de la CSS aux populations kurdes déplacées a pris la forme d’un appui à la formation d’auxiliaires de santé à travers la traduction de publications de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) traduites en deux langues locales (kurmanji et sorani). Trois bibliothèques mobiles pouvant contenir jusqu’à 200 ouvrages de référence dans le domaine de la santé publique ont été envoyées.

Palestine – PMRS

Engagée depuis 1987 en Palestine, la Centrale Sanitaire Suisse Romande (CSSR) a soutenu pendant plus de 25 ans l’association Palestinian Medical Relief Society, à travers la mise en place de projets de formation médicale, de prévention et de sensibilisation sanitaire.

Depuis 1987, la CSSR soutient des projets en Palestine en collaboration avec son partenaire local, Palestinian medical relief society (PMRS). Ce partenariat a permis de développer des programmes sanitaires dans le haut plateau occidental et d’implanter un cycle de formation de travailleuses sanitaires. Dès 2001, l’engagement fut ciblé sur la prévention par le biais d’un programme de promotion de la santé dans les jardins d’enfants et d’une campagne de sensibilisation aux maladies chroniques. Entre 2005 et 2013, la CSSR a soutenu une unité de production vidéo réalisant des spots de prévention sanitaire qui ont régulièrement été diffusés sur les chaînes de télévision locales. A travers des spots dédiés à l’autisme, aux handicaps mentaux et à la prévention du sida, il s’agit aussi de questionner le poids des traditions et normes sociales. Après plusieurs années d’expérience, le savoir-faire de l’unité s’affine et les spots produits sont aujourd’hui de qualité professionnelle et bien adaptés au contexte local.

El Salvador – Los Angelitos

Los Angelitos, « Les petits anges », association fondée en 2004, regroupe les familles d’enfants handicapés qui luttent pour leur intégration dans la société salvadorienne. Elle forme les parents pour les impliquer dans la prise en charge de leurs enfants qui bénéficient également de soins adaptés à leur réhabilitation physique.

Le projet a pris place dans la région rurale et montagneuse du Chalatenango et repose sur la méthode de la réhabilitation basée sur la communauté (RBC). Selon cette approche, le handicap n’est pas en premier lieu un problème médical mais avant tout social qui nécessite le rôle actif de la communauté. Environ 250 enfants et jeunes handicapés ont été pris en charge tous les mois pendant la durée du projet, à leur domicile et au centre de réhabilitation, pour des séances de physiothérapie, logopédie d’accompagnement éducatif. Leurs proches et familles ont également pu bénéficier des activités de renforcement communautaire et de plaidoyer en faveur des personnes handicapées.

En 2016, la CSSR a produit un film documentaire sur ce projet.

Cameroun

En 2013 et 2014, la Centrale Sanitaire Suisse Romande (CSSR) a soutenu l’association camerounaise Acthu (Action pour l’humanisation des hôpitaux) pour l’organisation de la « Journée de solidarité aux malades » à Douala.

Cette journée est un évènement fédérateur pour tous-tes les patient-e-s sans exclusion, un moment privilégié de solidarité et de réflexion sur la sécurité et le rôle des patients dans le système de santé.

Cette initiative régionale vise à remettre les besoins du patient au centre du système de santé, en interpellant autorités sanitaires, personnel hospitalier et malades. Plusieurs activités ont été menées, telles que des distributions de flyers, une conférence de presse et des matchs de football entre patients et soignants. L’événement a suscité la curiosité du public. Il a bénéficié d’une importante couverture médiatique et les autorités conviées ont répondu présentes.

Le soutien à l’Acthu pour cet événement a été reconduit en 2014.

Uruguay

Engagée entre 2013 et 2016 en Uruguay, la Centrale Sanitaire Suisse Romande (CSSR) y a soutenu un programme d’humanisation des soins à la maternité publique de Rocha, avec son partenaire Nacer Mejor. Plus de 400 femmes et 400 nouveau-nés ont pu bénéficier d’une amélioration des prestations liées à l’accouchement.

L’Uruguay est un pays en plein développement et la lutte sociale pour les droits reproductifs des femmes y est de plus en plus forte. Un groupe de sages-femmes de la maternité publique de Rocha s’est mobilisé pour mettre en œuvre des pratiques visant à améliorer la prise en charge des femmes enceintes. Ce projet novateur a permis d’implanter un modèle d’assistance en santé périnatale adoptant une perspective humaniste et respectueuse des droits sexuels et reproductifs. Le personnel médical a adapté son attention et les soins prodigués en fonction des besoins de chaque patiente. Mené avec succès, ce projet est destiné à être reproduit dans d’autres hôpitaux et maternités, notamment grâce aux protocoles de soins élaborés par les sages-femmes et Nacer Mejor.